[Test] Asura’s Wrath (PS3)

Voici un petit test sur Asura’s Wrath, un beat them all/ God Of War like, qualifié également de manga interactif, ce qui n’est pas faux, à la sauce Japonaise … Mais les comparatifs avec GOW s’arrêtent là ! Car Kratos c’est Kratos et Asura c’est Asura avec son style bien particulier. L’histoire elle même est particulière, n’en déplaira au fanboys de la Japanimation.

Commençons par le personnage principal, Asura, Demi-Dieu déchu ( tiens, j’connais ça moi ?? …. ah oui Kratos,…bref), victime d’un complot, il se retrouve jeté en enfer et se lance donc dans un retour pour éclater les Demi-Dieu qui manigancent contre l’humanité … Asura le rageux, qui s’énerve pour un rien d’ailleurs se lance donc dans une rédemption plus qu’honorable.

Ce beat them all se déroule par phases, divisé par des combats contre les ennemis ou les boss où l’on manipule complètement Asura. Ces combats sont parsemés de QTE (Quick Time Event pour les puristes), qui se déclenchent en ayant augmenté la barre de furie d’Asura au max. D’ailleurs, certaines séquences ne se déclencherons qu’à partir du moment où la furie est activée. Ce système se répète souvent tout au long de l’histoire, ceci dit c’est un réel plaisir de manier Asura, et l’histoire quelque peu épique reste assez passionnante.

Asura’s Wrath possède un potentiel rejouabilité important, ne serais-ce que pour obtenir le platine ou tout simplement débloquer les différentes barres de furies. Ce jeu est un bon défouloir, j’ai beaucoup aimé même si au début la démo présentée sur le PSN m’a quelque peu rebuté. Celà dit je ne le referait pas pour le platine (4 parties nécessaires au minimum), quoique le passage dans la source thermale est intéressante …

 

Graphisme:

Le style graphique est très sympa et relativement simple et jolie.

17/20

 

Gameplay:

Les QTE sont relativement simple, il ne tiendra qu’à vous d’être bien synchro pour obtenir de bonnes notes finales

16/20

 

Bande son:

Les musiques sont très importantes dans Asura’s Wrath et ajoute un plus indéniable au côté épique de l’histoire …

19/20

 

Durée de vie:

Histoire sympa et rejouabilité évidente (mais lassante) si vous êtes « trophy hunter », un minimum de 4 parties vous sera nécessaires pour obtenir le trophée ultime. Surtout que vous devrez être perfectionniste et obtenir les notes maximum pour chaques chapitres.

15/20

 

 

Avis des modos:

Bon défouloir, le perso charismatique d’Asura vous entrainera dans sa détresse explosive, dans une aventure spectaculaire à travers des combats épiques entre demi-Dieu, mais au-delà de celà, Asura’s Wrath c’est du 50/50, on adore, ou on n’aime pas du tout …

GORA – 16/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *