The Order 1886

The Order: 1886_20150304141053

« Chevaliers, armes steampunks, lycans et moustaches ! ….Voilà les quelques ingrédients qui font la force de The Order 1886, mais pas que ! Les studios Ready At Dawn et son emblématique fondateur Ru Weerasurya (son formidable parcours que vous retrouverez dans un article très complet de notre amie Fanny ), auront mis les bouchées doubles pour lancer une nouvelle franchise et concevoir LE jeu tant attendu sur PS4 depuis son annonce lors de l’E3 2013. Partagé entre détracteurs et fan-addicts, voici mon avis sur l’exclusivité SONY.

The Order: 1886_20150304141233

Le héros, Sir Galahad, un chevalier de la table ronde, garant et protecteur de l’humanité, traverse le temps grâce à l’eau noire, breuvage qui lui permet de survivre en cas de blessure létale. A l’aube d’une révolution Londonienne, l’aventure prend place ! Notre valeureux héros ira en découdre contre les révolutionnaires et autres êtres surnaturels pour dénouer un imbroglio politique qui promet moultes rebondissements ! Pris dans un choix cornélien mettant à l’épreuve son honneur de chevalier et sa conviction personnelle, autant dire que c’est attirant, l’intrigue bien que classique « en jette » dans le contexte, on veut savoir !!!

The Order: 1886_20150304141436

La prise en main de notre héros moustachu est très instinctive . Armes à feux diverses, grenades variées, et QTE de corps à corps, tel est le panel fight de Galahad. Les phases de shoot très explosives et intenses succéderons aux phases de progression dans des décors magnifiquement modélisés, entrecoupés de cut-scènes. Le tout sans un lag, sans un bug, dans une fluidité incroyable et surtout sans différence graphique entre toutes ces phases. C’est magnifique ! Une réelle prouesse technique de la part des studios Ready At Dawn (n’est-ce pas Ubi ?!!).

The Order: 1886_20150304141601

On pourra tout de même reprocher au jeu d’être un tantinet linéaire, mais c’est le style qui veut ça. La polémique faisant fait d’une durée de vie limitée à 5h de jeu est totalement fausse (qui au passage a été l’exploit d’un Youtubeur en mode Speed-Run), il m’en aura fallu beaucoup plus, c’est donc près de …. 7h de jeu (seulement ? … oups!) pour en finir avec la quête de Galahad, en savourant ma partie. Alors que dire ? Voyons le verre à moitié plein, j’ai pris mon pied, une histoire prenante, des personnages charismatiques et attachants. J’ai tellement aimé que je l’ai platiné et en espère très rapidement une suite ! Car oui, à mon ais (et vu le dénouement) une suite est à prévoir !

The Order: 1886_20150304141810

Ce The Order 1886, fait au final office de pilote, le lancement d’une franchise ? Je le pense fortement, à l’instar d’un Uncharted (on sait tous ce qu’est devenu cette magnifique franchise) Je vois la un jeu très accessible, avec une pointe de déjà vu, mais destiné à séduire. J’ai été séduit. Evidemment un mode multi aurait pu y être intégré pour « prolonger » sa durée de vie dirons certain, mais il faut se rendre à l’évidence et « savoir » à quel jeu on joue et pourquoi on y joue. En ce qui me concerne, j’ai passé un excellent moment sur The Order 1886, et j’en remercie encore une fois les studio Ready At Dawn. Allez au boulot, faut pas se louper sur The Order 18xx ?

The Order: 1886_20150220144135

Graphisme:

C’est magnifiquement détaillé.

19/20

Gameplay:

Pas de « surprises » on prend la main rapidement. Quelques sensations de lourdeur du personnage. Du déjà-vu mais efficace.

17/20

Bande son:

Les doublages sont très réussis, et l’ambiance sonore général est parfaite.

17/20

Durée de vie:

Evidemment on en veut plus !

15/20

Avis des modos:

Une prouesse technique que tout bon gamer se doit de faire. Un must-have.

Playstafou– 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *